bannière Animéscy

1409 Animés, 1566 Mangas, 1372 B.O.

Rent a Girlfriend


Autres appelations :
Kanojo, Okarishimasu


Déconseillé au : moins de 14 ans
Origine du titre : Mangas
Format : Série TV
Nombre d'épisodes : 12 en cours...
Durée d'un épisode : 24 min
Année de production : Eté 2020

Rent a Girlfriend

Histoire :

Kazuya Kinoshita est un étudiant de 20 ans qui a échoué dans ses études. Il a toutefois réussi à embrasser sa petite amie une fois, mais elle l'a largué au bout d'un mois !

Ne voulant plus jamais revivre une telle situation, il part en quête d'une nouvelle copine en s'aidant d'une application spéciale permettant de louer une petite amie. C'est ainsi qu'il fait la connaissance de Chizuru Mizuhara qu'il trouve tout à fait à son goût. Mais la suite ne se déroule pas comme prévu et Kazuya s'embarque dans une situation plutôt gênante...




Rent a Girlfriend

Rent a Girlfriend

Rent a Girlfriend




   Les Personnages

Mascotte Manga

Revenir en haut de la page

   Notre avis

Mascotte Manga

Notre avis sur la série en cours :

La plupart des Rom'Com' pour garçons font un peu plus ou moins la même soupe. Un héro courageux mais très maladroit auprès des jeunes demoiselles, qu'il va rencontrer ou retrouver dans la dualité profonde du cœur et des couilles de tout hommes immatures en amour.  

Ce titre n'apporte vraiment rien de neuf a ce que Katsura avait pu nous faire sur I'S y a un peu moins de 30 ans ou Kawashita dans Ichigo 100% y a presque 20 ans. Malgré son envie de modernisé le genre, essayant l'originalité par ce postulat de jouer l'amour d'escorts sage et Kawaii

 

Le 1er point faible est que comparé a ses coururents direct du Weekly Shonen Magazine comme : Quintessal Quituplets ou Cuckoo's fiancee. Celui ci fait dans le classique gnangnan . Kazuya est franchement neuneu, tant il ne pense pas logiquement à sa situation et surtout ne prend quasiment pas position. Ce laissant : chambrer, insulter et manœuvrer par son entourage comme un gamin.

D’ailleurs la maturité est le 2eme défaut du titre qui pour une fois veut faire évoluer des personnage à l'université. Pour la grande majorités, ils ne sont pas crédibles et renvoi directement au personnages de RomCom bien connu des œuvres que j'ai cité au dessus. 

 

Enfin le dernier petit soucis et dans la traduction ou l'adaptation. Car il faut bien avouer le Kazuya est vu comme un puceau et déchet autant par : ses potes, sa grand mère, sa favorite que lui même. Je serai pas dire si les jeunes étudiants japonais sont aussi batard (que nous) dans leurs propos entre camarades. Mais je suppose le terme "puceau" très souvent utilisé, est vu comme la maladresse du personnage envers les femmes de son âge plus par son manque de confiance en lui que son manque d'expérience sur la chose. Pareil pour le côté déchet humain, c'est vraiment hyper rabaissant pour un mec qui n'a pas eu encore eu la chance trouver sa belle. Il en va de même avec les figurants du décors qui s'exclament haut et fort dans la rue voyant passé l'une des filles : "elle est bonne!". Ce qui est pas franchement representatif des passants aux Japon...

 

Au bout de la petite dizaine d’épisode (j'irai sans doute pas beaucoup plu loin ^^'), je trouve que la série n'exploite pas comme il le faudrait le travail si particulier des filles et s'en sert juste comme prétexte pour jouer l'amour impossible. C'est dommage car ça aurait pu apporter l'originalité du titre.



Points positifs
Points positifs

Points negatifs
Points négatifs

Mizuhara est bien écrite
Kazuya est l'archétype du gros nigaud
Le chara design
Un harem romantique ultra classique
La grand mère est bien drôle
L'escort girl est un peu vide de sens
Un langage condescendant dans la traduction qui passe mal.

par Mitsui Mitsui Matsuno

Revenir en haut de la page


   En France

Mascotte Manga
Support numérique :
Actuellement en Simulcast chez Crunchyroll

Revenir en haut de la page