bannière AnimésCy Mascotte Manga

L'homme qui tua Nobunaga


L
Autres appelations :
Nobunaga wo Koroshita Otoko - Honnouji no Hen, 431


Genre : Jodaimono
Sensibilité : Adulte
Origine du titre : Roman

Auteur : Akechi Kenzaburo
Histoire :

Plongez au coeur des derniers mois d'Oda Nobunaga, éminent seigneur de guerre ayant unifié le Japon au XVIe siècle. Laissez-vous porter par l'amitié qui le liait à Yasuke, le tout premier samouraï noir, et découvrez l'histoire qui mena à son assassinat lors de l'incident de Honnôji. Après plusieurs siècles, le voile est enfin levé sur les mystères qui planaient sur cet événement historique.


   Notre avis

L'avis de Piko



Points positifs

Points négatifs

 
 
 

PikoVoir mes avis

L'avis de Mitsui sur le titre en cours


Voila un titre qui sort de sa zone de confort. Souvent les récit de faits historiques (plus ou moins libre) ayant une âme de réalisme sont très sages quand à l'implication de leurs auteurs sur la prise de position de l'histoire. Nous avons tendance à suivre des destinées ou grandes Sagas de familles ou d'êtres uniques qui ont avec force marqués l'histoire à juste titre de Légendes. Mais ce manga pose la problématique d'une vérité cachée. L'une des plus marquantes trahison de l'histoire du Japon, mise au fur et à mesure des 4 siécles sous le tapis. Un homme ayant été jugé problament à tort qui à noirci tout son arbre généalogique... Des générations d'héritiers portant sur leurs épaules la malédiction de Mitsuhide. L'uns des bras droit du Seigneur et Unificateur : Nobunaga Oda. 

Pourtant le scénariste de ce manga qui est : L'un des héritier du félon mais surtout un historien qui a recherché cette vérité pendant une décénie. A fini par révélé à grand coups d'arguments, trouvé même en déhors du Japon, des preuves qui innocenterai son ancêtre... Partant de ce postulat, j'avoue ne pas avoir été emballé. Car n'y a t il pas un manque d'impartialité à ce qu'un membre cette lignée souillée veuille prouver, qu'il n'est pas juste que son parent soit coupable ? Surtout quand cedit parent est mort depuis bien trop longtemps en des temps troubles... 

 

Enfin bref la suite du récit m'a clairement absordé. Car en plus de superbes planches, le côté romancer est bien équilibré avec les cases du narrateur. Et puis l'auteur ne semble pas à tout prix défendre son ancêtre mais bien dévoilé des faits sur des brides d'histoires. Lors de batailles importantes, sur l'humanité de Nobunaga, sur les abus des puissants et la grande sagesse qui jouera un rôle important dans la renommé de Mitsuhide. 

 

Ceux qui comme moi qui ont aimé Kingdom, ne devraient pas trop se sentir dépaysé par les plans de guerres et intrigues de cours. Parcontre le manga est bien moins pris à la 1ere personne. Nous suivrons pas toute la vie de Mitsuhide sous le règne de Nobunaga mais bien les phases importantes qui constituent les preuves de son innoncence. D'ailleurs le manga fera que 8 tomes ce qui est parfait pour ne pas trop jouer sur la partie fictif injecté au manga.


Points positifs

Points négatifs

Bon équilibre entre faits historique et fiction  
Manga qui parlera surtout à ceux qui s'intéresse à l'histoire du Japon
Les personnages sont vraiment charismatiques  
Le sous titre de la version française sur Yasuke, le samurai noir, n'est là que pour mieux se vendre
Double pages vraiment superbes  
Cette vérité est elle vraiment légitime?

MitsuiAvis créé le 08/03/2021
Voir mes avis


Revenir en haut de la page

   Le manga


Manga-L
Manga-L
Manga-L
Manga-L

Dessinateur : Todo Yutaka

Magazine de pré-publication : Seinen
Editeur japonais : Akita Shoten
Années de création : 2016 - 2020
Nombre de volumes au Japon : 8

Editeur français : Delcourt/Tonkam
Nombre de volumes en France : 3


Les volumes de notre bibliothèque :

L
Volume N°3

L
Volume N°2

L
Volume N°1



Revenir en haut de la page