bannière AnimésCy Mascotte Manga

City Hunter


City Hunter

Genre : Suiri
Sensibilité : Ado/Adulte
Origine du titre : Manga

Auteur : Hojo Tsukasa

Fiches liées :
Angel Heart
Histoire :

Ryo Saeba est un détective privé qui se charge de résoudre les affaires les plus impossibles et dangereuses qui soient : protection, filatures... de préférence si la commanditaire est une femme. Ce redresseur de tort obsédé mais néanmoins efficace, est assisté de Kaori Makimura, la petite soeur de son défunt partenaire. Ensemble, ils forment le duo de « privés » le plus explosif du milieu !



   Notre avis

L'avis de Piko



Points positifs

Points négatifs

 
 
 

PikoVoir mes avis

L'avis de Mitsui sur l'Intégrale en manga et animé


City Hunter est une série culte. Bien qu'elle commence à dater par son ambiance années 80, elle se devore avec grand plaisir. Il y a encore vraiment de quoi avoir de bons fous rire, être pris par l'aspect polar et puis la patte du Maitre Hojo qui dans son édition Perfect, est un plaisir pour les yeux. Bref passé à côté est une grosse erreur. 

A savoir qu'à cette époque, Inoue Takehiko (auteur de Slam Dunk, Vagabond et Real) travaillait sur le manga comme assistant. 

 

évitez la série animé qui prend trop raccourcis lors des différentes enquêtes et surtout à oser emputer le Mokkori qui est l'une des pièces maitresses de Ryo... Le dernier film d'animation, Private Eyes est un bon point d'entrée pour les nouveaux lecteurs. Il reste bien trop court pour découvrir toutes les facettes de l'étalon de Shinjuku et de ses histoires avec : Kaori, Saeko, Falcon et toutes ses jolies clientes. C'est du City Hunter 2000 autant par la technologie du 21 eme siècle, sa superbe qualité graphique, ses clins d'oeil et caméo. Y a de bonnes idées le temps d'un film.   

 

Quand au détournement Rebirth (sorti chez Ki-oon) j'ai pas du tout accroché sur le 1er tome. L'idée du Isekai avec une fan hardcore qui est transportée dans la série principale n'apporte rien de neuf, forcément spoil dans le désordre à toutes personnes qui auraient pas encore lu ou vu la base et même si assez impressionnant de voir un dessinateur copier si bien le Maître. Le charme old school de prend pas. 


Points positifs

Points négatifs

L'humour qui va parfois en dehors des cases  
Le gag de répétition salace qui peut lasser
Le duo Ryo et Kaori  
La sérié animé a pris un méchant coup de vieux
Shinjuku au cœur des intrigues  
City Hunter Rebirth

MitsuiAvis créé le 22/02/2021
Avis modifié le 23/02/2021

Voir mes avis


Revenir en haut de la page

   Le manga


Manga-City Hunter
Manga-City Hunter
Manga-City Hunter
Manga-City Hunter
Manga-City Hunter

Dessinateur : Hojo Tsukasa

Magazine de pré-publication : Shonen
Editeur japonais : Shueisha
Année de création : 1985
Nombre de volumes au Japon : 36

Editeur français : J'ai lu Manga, Panini
Nombre de volumes en France : 32

Nombre de volumes lus : (Mitsui) 1 à 36


Les volumes de notre bibliothèque :

City Hunter  -
Volume N°26

City Hunter  -
Volume N°25

City Hunter  -
Volume N°24

City Hunter  -
Volume N°23

City Hunter  -
Volume N°22

City Hunter  -
Volume N°21

City Hunter  -
Volume N°20

City Hunter  -
Volume N°19

City Hunter  -
Volume N°18

City Hunter  -
Volume N°17

City Hunter  -
Volume N°16

City Hunter  -
Volume N°15

City Hunter  -
Volume N°14

City Hunter  -
Volume N°13

City Hunter  -
Volume N°12

City Hunter  -
Volume N°11

City Hunter  -
Volume N°10

City Hunter  -
Volume N°9

City Hunter  -
Volume N°8

City Hunter  -
Volume N°7

City Hunter  -
Volume N°6

City Hunter  -
Volume N°5

City Hunter  -
Volume N°4

City Hunter  -
Volume N°3

City Hunter  -
Volume N°2

City Hunter  -
Volume N°1



Revenir en haut de la page

   L'animé


Manga-City Hunter
Manga-City Hunter
Manga-City Hunter
Manga-City Hunter
Manga-City Hunter
Manga-City Hunter
Manga-City Hunter

Format : Série Tv + 5 OAV + 2 films
Nombre d'épisodes : 140
Années de production : 1987 - 1991

Studio d'animation : SUNRISE
Réalisateur : Kodama Kenji
Chara design : Kamimura Sachiko

Génériques :
Opening : Angel Night (Artiste : PSY.S)
Opening 1 : Love, Don't Leave Me! (Artiste : Kahoru Kohiruimaki)
Ending 1 : GET WILD (Artiste : TM Network )


Disponible sur : ADN, Netflix

Les épisodes que nous avons vus :

City Hunter  - Ending
Film Private Eyes

City Hunter  - Ending
Saison 4
City Hunter '91

City Hunter  - Ending
Saison 3

City Hunter  - Ending
Saison 2

City Hunter  - Ending
Saison 1



Revenir en haut de la page